Le MaaS : un environnement unique pour ses déplacements ?

    Article 3.png

    Un outil MaaS concentre de nombreux modes de mobilité pour donner à l’usager une pluralité de possibilités lors de son déplacement. Cette plateforme propose aux voyageurs différentes opportunités en les accompagnant en fonction de leurs critères de choix. Néanmoins, les plateformes MaaS proposent aussi d’autres fonctionnalités qui guident l’usager durant l'intégralité de la préparation de son parcours. 

    Dans cet article, nous allons aborder la découverte d’un territoire grâce aux outils MaaS. Nous chercherons ensuite à comprendre comment un compte unique peut permettre à l’usager de gérer son parcours de A à Z, au sein de la même plateforme. Nous présenterons enfin comment la plateforme MaaS permet à l’usager de réfléchir sa mobilité sous un autre prisme.

    Un outil pour découvrir le territoire et les possibilités multiples de déplacements

    Le réseau de transport est souvent le premier point de découverte d’un territoire, que ce soit pour un usager de passage ou bien pour un nouvel habitant. Il lui permet de comprendre l’espace à proximité tout en préparant son déplacement. Combien sommes-nous à avoir regardé un plan de la RATP en arrivant à Paris pour comprendre l’organisation à la fois des transports, mais aussi de la ville ?

    Un outil MaaS remplace aujourd’hui les traditionnelles cartographies pour comprendre la construction d’un réseau, mais surtout d’un territoire. Les raisons sont multiples. La première est que les cartographes ne proposent plus forcément des cartes géographiques mais plutôt des schémas, dans un but qui est plus esthétique et graphique.

    La seconde est qu’il faut plusieurs cartographies statiques pour représenter un territoire à différentes échelles. À l’inverse, une cartographie numérique sur une application MaaS permet à l’usager de changer d’échelle, de zoomer, dézoomer, se déplacer sur la carte sans contrainte. De plus, cette cartographique numérique est éditable en fonction de l’évolution d’un territoire.

    La troisième raison est qu’une cartographie numérique sur un outil MaaS permet d’afficher une infinité d’informations et de services, là où la cartographie statique traditionnelle se trouve limitée par le “manque de place”.

    L’outil MaaS accompagne in fine tout usager dans la découverte des solutions de mobilité, mais aussi d’un territoire. C’est pour nous une véritable clé d’entrée qui permet à toute personne de parcourir un nouveau lieu.

    Un compte unique pour effectuer ses actions de mobilité

    Le deuxième verrou qu’un outil MaaS peut ouvrir est la possibilité offerte à l’usager de tout faire depuis un espace unique. Cela contribue fortement à l’amélioration de l’expérience voyageur puisqu’il n’a pas à changer de plateforme pour changer de mode de mobilité. Ce n’est cependant pas le seul atout.

    Dans la volonté d’accompagner le voyageur de A à Z dans son expérience, la possibilité donnée à l’usager de retrouver toutes ses préférences mobilités au sein d’un espace qui lui est propre est une réelle avancée. Depuis ce compte unique, l’usager peut à la fois renseigner son trajet favori, réserver son transport à la demande, enregistrer un itinéraire pour plus tard, remplir sa demande d’abonnement, débloquer un vélo en libre-service, acheter et valider son titre de transport, etc. 

    1.png

    Cet espace unique répond au besoin d’aide des personnes durant l’intégralité de la préparation de leur voyage, en leur apportant une solution simple, complète et accessible.

    Donner les moyens à l’usager de réfléchir autrement sa mobilité

    La vraie plus-value du MaaS se trouve, de notre point de vue, ici : c’est celle de donner les moyens à l’usager de réfléchir autrement sa mobilité. Dans d’autres articles, nous évoquons le fait que l’usager peut choisir des modes plus “propres”, puisque la plateforme lui propose des informations sur son empreinte carbone. Mais cette possibilité de réflexion va beaucoup plus loin. La plateforme MaaS va pouvoir faire réfléchir l’usager sur d’autres thématiques, comme celle des bienfaits de la santé de pratiquer une activité physique.

    Concrètement, comment cela se traduit ? Lorsqu’il reste 500m à un usager pour atteindre sa destination, on lui propose une alternative “modes actifs” en fin de parcours pour l’aider à avoir une activité physique nécessaire au bon fonctionnement de son corps, selon les recommandations de l’OMS. La proposition peut aussi avoir lieu lorsqu’un trajet en vélo est sensiblement équivalent à un trajet en transport en commun. Ici, l’idée est de permettre aux usagers d’avoir une vraie idée sur leur activité physique, importante pour l’équilibre du corps humain. Nous pensons toujours que derrière un usager il y a une personne qui a des besoins et que la plateforme MaaS doit avant tout accompagner chacune de ces personnes.

    Group 7.png

    D’autres sujets avec un aspect sociétal peuvent être développés au travers d’une plateforme MaaS, comme celui de l’entraide entre usagers. Là encore, cela peut se traduire de différentes manières. On peut très bien imaginer en option, lorsqu’un itinéraire n’est pas possible en transport en commun, la proposition d’un bouton “j’ai besoin d’un trajet” qui permettrait à d’autres usagers, utilisant par exemple leur véhicule personnel, de récupérer la personne de sorte à covoiturer. Cela amène une dimension autre, où le covoiturage n’est pas décidé par l’institution, mais bien en fonction des besoins des usagers. 

    Quelques mots pour conclure

    La plateforme MaaS permet au voyageur d’être accompagné de A à Z dans la préparation de son voyage, de la découverte du réseau à des propositions de trajets centrés sur d’autres thématiques, en passant par l’enregistrement de son itinéraire pour le jour souhaité. 

    C’est d’ailleurs autour de cette problématique d’espace propre au voyageur que l’outil MaaS est centralisé. Est-il possible d’intégrer différents prestataires de mobilité au sein d’une même application ?

    Rendez-vous dans le prochain épisode pour évoquer ce nouveau chapitre.